Des nouvelles de l’intercommunalité dans la presse

Le Courrier des Yvelines est revenu sur plusieurs sujets ces dernières semaines :

budget et les attributions de compensation par lesquelles les élus majoritaires reversent aux villes 80% du budget de fonctionnement de l’interco ➡️ pour cette raison et faute de transparence, c’est non pour nous

remploi de matériau : bonne idée mais sur un programme de rénovation urbaine avec lequel nous sommes en désaccord ➡️ par cohérence, non aussi

composteurs : nous avons demandé, à nouveau la gratuité ➡️ si l’on veut changer les pratiques, les demi-mesures ne suffisent pas

Prochain rdv en conseil communautaire le 10 février mais n’hésitez pas à nous solliciter à tout moment !

Tous les articles de presse concernant nos actions et l’actu communautaire de notre groupe à retrouver ici

Retour rapide sur le conseil communautaire du 9 décembre 2021

Nous n’avons pas voté pour les délégations de service public de l’eau et de l’assainissement, en cohérence avec nos votes précédents car l’intercommunalité écarte d’emblée le principe d’une exploitation en régie.

Nous avons voté contre le pacte financier et fiscal qui liera nos villes pour 2021-2026 car c’est le choix d’une intercommunalité réduite, pauvre, pour reverser le maximum de ressources directement aux communes donc une simple juxtaposition de politiques communales qui ne fait pas une vraie stratégie pour notre territoire.

Nous soutenons la prévention et la gestion des déchets ménagers et avons souligné l’importance de la prévention, le déchet le plus facile à éliminer étant celui que l’on ne produit pas.

Nous avons voté pour le soutien au vélo, demandé plus d’ambition pour la plaine maraîchère et le projet immobilier de la zone Laborde (« Décathlon ») etc.

+ ici

Nous sommes à disposition pour développer tous les sujets évoqués lors de ce conseil et souhaitons à toutes et tous une très bonne fin d’année.

Prochain conseil communautaire : 9 décembre 2021

Rdv jeudi, à 19h00, à Croissy-sur-Seine, espace Chanorier avec à l’ordre du jour principalement :

  • des sujets financiers importants, notamment le pacte financier et fiscal qui liera nos villes pour 2021-2026 et (le précédent a suscité de nombreux déchirements au sein de la majorité intercommunale) et un rapport quinquennal sur l’évolution des « attributions de compensation » (par lesquelles les villes de répartissent une large partie du budget communautaire),
  • nombreuses conventions et protocoles liés aux sujets Eau/Assainissement sur la base des délégations de service public mises en place par la majorité intercommunale,
  • de nouvelles modifications au budget 2021 et des subventions (Plaine d’avenir),
  • à nouveau des sujets fonciers « Sartrouville » et Montesson portés par l’intercommunalité dont la ZAC Laborde à Montesson, la « Cité de l’emploi » en quartier politique de la ville à Sartrouville,
  • le rapport annuel sur la prévention et la gestion des déchets ménagers, sujet très important pour notre intercommunalité et notre quotidien.

A suivre !

Extension du centre commercial Carrefour de Montesson : pour nous, c’est non et on vous explique pourquoi

Nous avons déposé une contribution à l’enquête publique sur cette extension en exprimant notre opposition à ce projet et en développant nos différents arguments.

Ce projet d’extension est daté, met en danger le tissu commercial existant et son impact social. Il occulte l’augmentation du trafic routier et la pression qui en résultera sur la plaine maraichère et les infrastructures publiques en mettant en avant des vertus écologiques qui relèvent de l’affichage compte tenu de la réalité des enjeux.

Pour toutes ces raisons, nous sommes opposés à ce projet, d’autant plus qu’il manque de transparence tant dans cette consultation, que pour une présentation générale et dans les documents présentés.

Vous pouvez le retrouver plus bas ou nous contacter (ou contact@casgbs-aces.fr) pour que nous vous adressions notre contribution par courriel, pour échanger avec nous sur ce sujet notamment etc.

Retour rapide sur le conseil communautaire du 18 novembre 2021

Sur le volet budgétaire : nous avons voté contre les « attributions de compensation » et décisions budgétaires globales car nous ne sommes pas d’accord avec le manque d’ambition intercommunale que cela traduit mais avons soutenu des initiatives particulières notamment pour la pépinière et pour la couverture de risques.

Sur les délégations de service public de l’eau et de l’assainissement : nous demandons, à nouveau, que l’intercommunalité n’écarte pas d’emblée le principe d’une exploitation en régie et regrettons l’absence de stratégie, particulièrement pour la séparation des eaux souillées des eaux propres.

Nous avons voté pour le dispositif Cœur de ville pour Sartrouville mais nous avons renouvelé notre opposition au projet ANRU/NPNRU et contre l’artificialisation de 17 ha de terres agricoles à Chambourcy.

Pour terminer, notre groupe évoluant, la composition des commissions a également évolué… à suivre, très vite !

+ ici

Rdv ce soir en conseil communautaire

A 19h00, à Croissy-sur-Seine, espace Chanorier avec à l’ordre du jour principalement :

  • de nombreuses délégations de service public Eau/Assainissement
  • des modifications au budget 2021
  • des sujets « Sartrouville » : aménagement du centre-ville (dispositif Coeur de ville) et du quartier politique de la ville (ANRU/NPNRU)
  • et un point concernant notre groupe… à suivre !

Retour rapide sur le conseil communautaire du 23 septembre 2021

Un conseil avec peu de sujets :

  • Assainissement, notre groupe a demandé des précisions et un calendrier sur la stratégie retenue, notamment sur l’élaboration du schéma d’assainissement. Il nous a été répondu que ce schéma ne pourrait pas survenir à court terme, donc abstention
  • Cadre pour le télétravail sans même prévoir une petite indemnité pour les salariés (dans la fonction publique cette indemnité est plafonnée à 220€), dommage, c’est sans nous
  • Aménagements financiers : une absence d’ambition commune et un dispositif assez opaque, c’est non

Nous avons voté pour : la « Cité de l’emploi » (Carrières-sur-Seine et à Sartrouville), navette électrique (Saint-Germain-en-Laye), réaménagement du pôle d’échange multimodal (Marly-le-Roi), statuts de syndicats, dispositifs d’attractivité et d’aide à l’entrepreneuriat.

Enfin, notre groupe avait déposé une question écrite sur l’absence de SCOT (schéma de cohérence territoriale) alors que s’achève la période au terme de laquelle il aurait été possible de relancer l’élaboration de ce document stratégique. La réponse apportée et l’intelligence collective suffiront… nous avons exprimé nos doutes sur cette approche et notre désaccord de fond.

ici

Droits des élus, même dans l’opposition, il y a un minimum et même dans notre intercommunalité ! Suite

[#SaintGermainBouclesdeSeine] par Frédéric Faravel

Ca avance lentement mais ça avance… Lors du vote du règlement intérieur du conseil de la communauté d’agglomération St.-Germain-Boucles-de-Seine, le président Pierre Fond, et maire de Sartrouville, avait expliqué avec morgue et aplomb qu’il n’y avait aucune raison que l’opposition de gauche dispose d’un local et d’un droit d’expression. L’action du groupe Alliance citoyenne écologiste et solidaire, présidé par Isabelle Amaglio-Térisse, l’a finalement conduit à réviser sa position et à céder sur plusieurs points. Il est étonnant que certains dirigeants territoriaux aient tant de mal à appliquer les règles démocratiques basiques.Peut-être arriverons-nous bientôt à pouvoir échanger de manière tranquille et sereine, comme l’a prouvé notre participation active et contributive au séminaire du conseil communautaire organisé le 6 juillet dernier pour travailler sur le projet de territoire de l’agglomération.Il est dommage qu’on ait perdu du temps..

.AELO – Association Nationale des Elus Locaux d’Opposition