Retour rapide sur le conseil communautaire du 30 juin

Premier sujet : le projet de territoire. C’est est un document structurant, il doit être l’une des pierres angulaires de notre intercommunalité. La majorité a pu compter sur notre mobilisation effective et constructive pour construire cette feuille de route politique de notre territoire. A plusieurs reprises, nous avons exprimé notre préoccupation que ce projet finisse par manquer d’ambition et de concertation avec les associations notamment. Nous y sommes aujourd’hui et, en l’état, nous ne pouvions voter ce projet de territoire et nous le regrettons. Nous nous sommes donc abstenus. L’agglomération Eco-responsable et sociale ambitieuse reste à faire.

Nous avons pris acte de plusieurs présentations et voté favorablement plusieurs mesures techniques nous semblant aller dans le bon sens sur des mobilités douces et plusieurs mesures favorables au logement une très intéressante expérimentation d’un permis de louer pour lutter contre l’habitat indigne.

Deuxième sujet majeur de ce conseil : le budget avec l’exécution 2021 et les ajustements 2022. Nous avons voté contre les différents budgets car nous ne souscrivons pas à la  vision politique d’une intercommunalité étriquée, Nous avons relevé trois points particuliers : la faiblesse du taux de réalisation des dépenses d’investissement (30%), la zone de La Borde à Montesson car nous attendons toujours de comprendre ce budget pour un projet arrêté et la pépinière-hôtel d’entreprises à Sartrouville fermée depuis novembre 2020 sans aucun débat, aucune information alors que le soutien aux entreprises et à l’emploi est un engagement majeur pour notre intercommunalité.

Enfin, nous avons rappelé notre opposition au projet d’ouverture d’un échangeur de l’A14 pour un complexe ludique et commercial à Carrières-sur-Seine et donc notre opposition à l’étude préalable de cadrage en ce sens. D’une part, les premiers objectifs mentionnés explicitement dans la convention mentionnent la desserte par un nouvel échangeur sur l’A14 avec des accès directs, donc à travers la plaine de Montesson. D’autre part, ce projet fait l’objet d’une nouvelle demande de prorogation alors qu’il est déjà très daté. Il faut évidemment, aménager ces friches de manière utile et adaptée aux besoins.  

Nous avions posé deux questions écrites :

  • Liaisons de bus sur l’intercommunalité et leviers d’amélioration : des dysfonctionnements constatés et des mesures en cours (à suivre)
  • Ouverture de la passerelle Eole Nanterre-Bezons : ouverture prévue cet été

+ d’informations ici